IMG_0303Dentelles de glace sous mon pas grelottant, incertain et fuyant...
Le vent pique les joues, brasse mes cheveux fous.

Ce matin, tu n'es pas là et pourtant tu es partout.
Je t'aime, seul dans le jardin dans une incertitude givrée.

Le ciel gris est mon écharpe.
Ton rire parfumé, que rien n'efface, protège mon cœur des menaces.

IMG_0304Alors je marche face au vent, sans redouter les flammes glacées qui brûlent mes oreilles que rien ne protège.

Mon pas crisse sur les feuilles que le blanc grignote, oubliées pas le temps.

Puis c'est le lierre dru qui exhibe ses franges de cristal qui m'amusent...

Reste aux oiseaux le tournesol comme offrande rassurante.

IMG_0301Dis mon Amour, tu reviens quand de ton escapade citadine?
Tu me manques, je t'aime!

IMG_0311