paysage-sculpture-livre-08

Toutes ces choses qui bougent et tremblent dans l’ombre de l’ennui ; tous ces courants d’air qui se glissent entre deux portes ouvertes ; toutes ces absences qui inondent le creux de notre mémoire, sont autant de rêves qui forcent le temps à s’effacer sous nos pas absorbés par nos regrets.