mercredi 25 janvier 2017

L'hiver.

Soleil effacé Rêves pressés Amour glacé Amants usés… L’hiver continue…  
Posté par letienne à 22:45 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

jeudi 19 janvier 2017

La nuit

La nuit atteint la fin du jour. Des pas légers. Des rires étouffés. Des silences justes un peu grisés par le froid égaré dans le piaillement des oiseaux affamés. La nuit à mis son chapeau gris, a coiffé ses sourcils sauvages pour chasser l’ennui.  La brume de taffetas s’est envolée de la colline toute brune, cheval de hasard, la crinière au vent. Alors les arbres en lisière ont souri à la vigne, dans un étonnant bouquet de lumière...  Ton baiser dans le cou a étouffé le chant fugace du vent mordant, à la dérive dans les... [Lire la suite]
Posté par letienne à 19:13 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
lundi 16 janvier 2017

Solitude

Le soleil encore blanc, Traine les pieds dans les vignes endormies… L’hiver s’attarde en silence, Baisse les yeux. Sans voir l’oubli qui enveloppe la solitude… Un reste de grappe de raisin… La proie facile des corbeaux drapés de noir, Sentinelles de la misère. Le monde détourne le regard, S’enlise dans son indifférence, S’étourdit de futilités. Tant n’ont plus rien, Si peu ont tout. Les corbeaux s’avancent Avec toujours La même arrogance…  
Posté par letienne à 22:21 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
dimanche 8 janvier 2017

le froid est partout...

Les vignes se reposent sous le soleil à la dérive, comme un chat malade. Rien ne tremble, même pas le ciel bleu. Dans cette lumière languissante, nos pas dessinent sur le chemin des taches étranges de poussièreépaisse. Humide. Le froid est partout autour de tes yeux.   Un rire s’engouffre dans tes cheveux… éparpille des étincelles endormies dans l’air immobile.  
Posté par letienne à 20:29 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , , ,
samedi 7 janvier 2017

Et le temps passe...

Posté par letienne à 14:55 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
dimanche 1 janvier 2017

Espérance pour 2017

À vous,fidèles partageurs,visiteurs d’un jour, d’un soir, Passagers de la vie fragile portés par le vent, Rêveurs et poètes aux mots caressants, Dont parfois les silences sont aussi doux que les mots déposés avec discrétion en bordure de mes tourments, À vous qui croyez en la vie, en demain, en la nuit peuplée de lune, de parfums feutrés, de songes éphémères… Je vous espère une année rassurante où l’amour s’épanouira à l’ombre de vos espoirs.    
Posté par letienne à 15:38 - Commentaires [14] - Permalien [#]