Quelques gouttes de pluie et le monde parle déjà de chagrin.
Un soleil qui se cache juste au-dessus des nuages, riant de leur légèreté, de leur insouciance, et les parapluies s’ouvrent au-dessus de nos têtes encore chaudes de la journée d’hier.
Et toi, habituée aux facéties de la météo depuis la nuit des temps, tu contemples cette mascarade de mauvaise foi, ce carnaval grotesque des idées communes.

loire l'été

La pluie plait aux belles plantes, aux sauvages aussi.
La pluie m’amuse avec son sourire gris, sa musique intemporelle qui se glisse dans ton regard, ton miroir, avec des petits ronds étonnés.
La pluie donne la vie à tous ces reflets amusés qui te voient passer au cœur de l’été, en douceur, en couleur, pour le bonheur de l'été.