vendredi 2 juin 2017

Cerises...

  Cerises, rouges baisers sucrés… Et tes lèvres se dessinent, ourlets sauvages et brillants, sur ton visage dans l'ombre sage… Cerises, rouges baisers désirés… C'est alors qu'en cuisine s'opère la magie... Dans le four, un clafouti gonfle comme un fou en laissant son délicat fumet envahir la maison. Déjà, dans leurs bocaux transparents, les cerises au sirop léger refroidissent. Oh ! Labelle saison des cerises !    
Posté par letienne à 23:26 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , ,

lundi 1 mai 2017

La nuit...

Chauds, beaux,Les jours se sèment Au grès du temps, Comme des absences Lumineuses. Ils claquent Au vent, Etendards Rêvés, Un peu farfelus. Je souris et tu ris, Sous le soleil Malicieux, Même pas voilé, En attente de détente. Le soir venu Tu m’enchantes, Mi transparente, Mi amusante… Je ris et tu souris ! La nuit est là, Pour blanchir De fraîcheur Le bleu refuge De tes bras ! La nuit…  
Posté par letienne à 20:32 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
mardi 22 novembre 2016

Le ciel, ce soir...

Le ciel ce soir raconte des histoires aux cœurs qui sortent du brouillard… Une longue nuit se faufile dans la fin du jour en tissant un ciel étonnant avec de flamboyants fils de couleur. La lumière me touche au fond des yeux, fait briller des éclats sauvages. Le temps me parle de tes rires revenus, plus sonores, de l’horizon où ils s’étaient enfuis. Dans le soir qui se pose sur la terrasse, tes mains dansent comme la flamme rallumée d’une bougie que je sais fragile désormais Dans le vent de la vie.  
Posté par letienne à 18:27 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , ,
mardi 15 novembre 2016

Il se peut...

Jardin près de l'Abbaye de Bourgueil, un midi d'automne. Il se peut que l’automne gaspille son tempsà brûler des étoiles,moi dans le silence doré des tapisde feuilles égarées,je regarde la lumière du soleilcaresser les arbres à deux doigts du sommeil.  
Posté par letienne à 18:40 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , , ,
vendredi 14 octobre 2016

La roue

La roue de la vie comme emprunte du temps,s’effrite sous le souffle du vent. Le sable, la mer, des galets… Plus loin,la vie frissonne,le sable s’enroule autour des remousd’une eau clairequi chante son sel,la légèreté des choses. L’orage est passé,et la nuit est encore loin. Viens avecmoichercher la lumière de l’été qui nous nargue.  
Posté par letienne à 21:30 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,
dimanche 25 septembre 2016

Toutes ces choses...

Toutes ces choses qui bougent et tremblent dans l’ombre de l’ennui ; tous ces courants d’air qui se glissent entre deux portes ouvertes ; toutes ces absences qui inondent le creux de notre mémoire, sont autant de rêves qui forcent le temps à s’effacer sous nos pas absorbés par nos regrets.
Posté par letienne à 21:20 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , ,

dimanche 13 mars 2016

Je veux croire.

Le temps passe et jamais n’efface tout à fait les douleurs,mais il passe. Je veux croire à demain,à son soleil et son printemps plein d’espoir. C'est ce que tu veux.  
Posté par letienne à 10:34 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
mercredi 9 mars 2016

Le jour peine à retenir mes larmes

Le jour peine à retenir mes larmes. Les aiguillent de l’hiver sont venues te cueilliralors que tu avais tant encore à nous raconter. La faucheuse, sans élégance,est venue tôt le matin pour t’emporter. C’est en terre de nuit,arche bleue tendue au-dessus de nos cœurs,que tu vas accrocher ton étoile au firmament de nos souvenirs. Dors ma Belle…
Posté par letienne à 20:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
lundi 1 février 2016

L'écho du silence.

Posté par letienne à 16:54 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , ,
mardi 8 décembre 2015

J'ai peur...

Tout finit par ne plus rire dès que le vent change de sens pour mieux nous étouffer. L’automne chavire et bascule dans la nuit, figé entre deux horreurs. Celle des morts aux terrasses de nos cafés parisiens et celle, aussi peu glorieuse, du malheur qui s’annonce, issu de nos urnes. J’ai peur… Je suis un arbre mort qui ne veut plus se réveiller dans le jour sans devenir.
Posté par letienne à 21:32 - - Commentaires [7] - Permalien [#]