mercredi 24 septembre 2008

Parfum d'automne.

 Un grand oiseau écarte ses ailes au dessus de nos têtes.  Un vent musical écoute les absences de l’âme, renverse la tête de l’oiseau paresseux, décoiffe la reine de nuit qui s’éclipse en silence…  Cette aventure sera belle même si les hommes s’endorment au pied du lit de leurs maîtresses. Sont-ils aussi fous que grands pour taire leur fragrance insolente ? Les dames, nues et solitaires, les regardent s’oublier dans la fade lumière de la fin du jour. L’instant magique se meurt sans musique. ... [Lire la suite]
Posté par letienne à 17:59 - Commentaires [0] - Permalien [#]

samedi 20 septembre 2008

Tout court, tout traine...

Et le temps se fatigue à trainer.Si le monde était une femme gracile qui nous tend les bras, la lumière du ciel aurait la couleur de ses yeux, sa brillance.A quand les étincelles du soleil dans l'âme des hommes?
Posté par letienne à 19:24 - Commentaires [0] - Permalien [#]
mercredi 10 septembre 2008

Tout près de St Raphaël...

Une côte magique, rouge feu, déchiquetée comme ce n'est pas permis... abandonnée à quelques privilégiés.L'Esterel m'enchante pourtant.Sans rancune, mais malgré tout dégouté.
Posté par letienne à 16:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
dimanche 31 août 2008

La grande tablée de Benais...

La grande tablée de Benais...... Ou l'histoire d'une idée géniale, une occasion unique de redevenir un vrai village.Un étonnant moment de convivialité!Un grand souvenir, c'est certain.
Posté par letienne à 19:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
mercredi 20 août 2008

Ouessant

    Ouessant, la morcelée, l'étonnante.   Ouessant, île de contrastes où l'être humain que je suis retrouve sa vraie dimension: celle du tout petit trublion, cousin très proche du parasite ordinaire, qui méprise sans vergogne la terre qui l'a vu naître.    Ouessant où je pense à toi, mon ami Jean-Pierre. C'est un peu une visite que je te rends alors que tu n'es plus parmi nous. Silence...
Posté par letienne à 17:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
lundi 18 août 2008

Un phare...

    Le phare se perd en mer, à la limite de l'horizon, là où la lumière se confond avec nos silences alambiqués, nos espoirs... Il reste alors l'éclat du jour, un scintillement  éblouissant, pour tapisser notre mémoire.
Posté par letienne à 21:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

dimanche 17 août 2008

Soleil, marée basse et vent frais.

        Elle glisse, affolante et discrète, la pause estivale... et la mer s'est retirée!
Posté par letienne à 20:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
samedi 16 août 2008

Le Conquet.

Le Conquet...     Le bout de la terre, tout au bout de la terre, là où les vagues se fondent sur le granit en une écume blanche et salée. Un dernier hommage aux rêves de l'homme. Un grand respect m'envahit à la pensée du  courage qui anime les pêcheurs d'ici, au quotidien.     Le Conquet me séduit...
Posté par letienne à 19:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
jeudi 14 août 2008

Amboise

    Qui regardes-tu, belle brune assoupie?    Est-ce toi qui domine où bien ce fier château de blanc et de gris vêtu?    Les années passent, effacent les hommes aux rêves inattendus. Toi, Loire mystique, tu restes à la fois vive et curieuse. Toujours présente!     Une robe de verdure douce s'étend autour du bâtiment Royal. Un écrin subtil, verdoyant. L'œil s'y arrête un instant, séduit par cette architecture inattendue.   
Posté par letienne à 18:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
mercredi 6 août 2008

Tout nous écrase...

Tout nous écrase; l'air est vif mais brulant et le ciel limpide inonde enfin l'été de son bleu royal... Où s'est enfui ta fouge d'hier Loire transparente? Je devine ton haleine tiède roulant sur les épaules de tes amants généreux. La nuit t'est prometteuse. Je t'envie déjà!
Posté par letienne à 18:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]