dimanche 18 mai 2008

Aimer

« Aimer ce n’est pas seulement aimer bien, c’est aussi comprendre. » Françoise Sagan.
Posté par letienne à 21:42 - Commentaires [0] - Permalien [#]

samedi 17 mai 2008

Musique

    Une musique est venue jusqu’à nous, frêle et soumise. Nous l’avons écoutée. Nous l’avons aimée. Nous l’avons dansée… Nos pieds ne pourront l’oublier !
Posté par letienne à 17:41 - Commentaires [0] - Permalien [#]
jeudi 15 mai 2008

Jeux d'ombres...

Se cache au bout du chemin ton rire et ton cœur en partage. C'est ton ombre, ta lumière, un appel tiède... Viens que je te prenne dans les bras, que je te dise encore une fois: c'est toi que j'aime. Joue le temps en passant sur ton cou, en un filet d'air déjà fou. Les feuilles frémissent, tendres et légères; se marient les pourpres et les verts en une écharpe de bonheur... Jeux d'ombres...
Posté par letienne à 19:27 - Commentaires [0] - Permalien [#]
mercredi 14 mai 2008

Mai d'ombres et de lumières...

    Mai s'installe fier de ses couleurs changeantes, libre de ses lumières piquantes... La nature, en quête de renouveau, accompagne nos espoirs dans une floraison luxuriante. Des surprises heureuses explosent à chaque coin du jardin... Loin de moi, dans ces moments là, les misères du monde. Je m'installe confortablement dans une indifférence nourrie d'impuissance.     L'homme oublie trop facilement que cette petite pierre bleue flottant dans l'espace, ne lui appartient pas. Il glisse, transpire, détruit sans... [Lire la suite]
Posté par letienne à 21:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
lundi 12 mai 2008

Voici venir l'orage.

Collante et noire, la journée glisse péniblement jusqu'à la nuit.A trop fermer les yeux, les rêves perdent leurs couleurs...
Posté par letienne à 19:11 - Commentaires [0] - Permalien [#]
dimanche 11 mai 2008

Le temps de la paresse...

Beaux oiseaux de soie gaufrée, savez-vous que l’air qui habite nos songes est plus doux que le vent qui caresse votre vol indolent ? La Loire somnole dans un lit de lumière, sous un soleil brûlant… le jour s’immisce jusqu’au cœur de son sable clair. Voici venu le temps de la paresse !
Posté par letienne à 19:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]