mardi 13 juin 2017

Les roses osent

Les roses osent dans la douceur du jour t’envoyer des baisers tendres coquins malins parfumés colorés dans leurs belles robes de soie lumineuses légères éphémères surprenantes envoutantes… Que j’aime à voir danser dans le contrejour leurs délicieux froufrous !
Posté par letienne à 22:31 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : ,

mercredi 7 juin 2017

Toute bleue

  Je suis là, réveillé, frissonnant mais ravi, Le nez humide dans l’air voilé du matin. Je suis là, à boire la rosée de satin, Les yeux grands ouverts dans le brouillard endormi. Je suis là, étourdi, dansant, encore fiévreux. La nuit tiède fût, une fois de plus, toute bleue…    
Posté par letienne à 22:38 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : ,
mercredi 31 mai 2017

La nuit, la lune

Le ciel s’ensommeille dans un soupir feutré. La nuit ne s’est pas encore installée tout à fait. La lune pose son empreinte dans un lit volatile, en ôtant son jupon en crépon coquelicot. Mes yeux grands ouverts l’appellent dans la tiède douceur indigo qui la protège. Le temps glisse sur les draps enlacés...
Posté par letienne à 22:32 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , ,
mardi 23 mai 2017

Le chaos

Un peu de pluie fraîche entre les doigts, un souffle de vent dans le cœur, mi tiède, mi sage, presque léger. Peu bavard. La vie est là, éternellement fragile. A peine agacée dans l’air où tout bouge en un désordre prémédité. Ballet fugace de Dame nature, toute étonnée de nous voir tout froisser, d’une main innocente. Maladroite. Et dans ce chaos apparu, naît une gracile beauté qui nous porte, les yeux ouverts, vers un demain garni d’espoir…
Posté par letienne à 22:07 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
dimanche 21 mai 2017

La sagesse

Il y a la sagesse qui s’aiguise à l’orée du doute, Épuise ma paresse au bout de la route. Je cours vers l’horizon indigo Où s’allongent des brumes fines, éclaboussée de nuit. Il y a le soleil de ton cœur qui retire ses sabots, Attend le soir pour se glisser dans mon espoir. Tu sais me bercer pour faire taire ma peur du noir. Remontons la couverture en laine d’étoile Pour recouvrir nos épaules sans voile Avant que nos rêves ne se soient enfuis…  
Posté par letienne à 19:14 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
samedi 29 avril 2017

Faire s'enfuir les macabres apôtres...

Voyageur ébloui par les silences, la nuit ; Au fil du jour rugueux, étourdi de sommeil ; Drapés d’un lourd effroi et pourtant indécis ; Silencieux et affolé, tout tremblant, je veille. C’est une nuit de peur, loin des matins heureux. Une nuit épreuve comme beaucoup d’autres, Où le cœur se serre car c’est une nuit de gueux. Il faut faire s’enfuir les macabres apôtres… Faire taire leurs longs discours au goût de duel, Leurs bavardages gorgés de haine et de fiel, Construire autre chose avec au centre la vie. Les... [Lire la suite]
Posté par letienne à 20:47 - - Commentaires [6] - Permalien [#]

mercredi 26 avril 2017

Regarde...

Regarde le temps, il musarde puis s’enfuit. Dans son sillage sa ribambelle de nuits… C’est une évidence, il ne nous attend plus. Ni lent, ni prompt, mais déjà hors de vue. Il s’amuse fort de nos épars cheveux blancs Ris des rides qui se creusent sournoisement. Le temps dépensé ensemble c’est de l’amour. Même si pour toi souvent ce n’est pas toujours. Parfois fragile dans la pluie, le vent violent, C’est toi et moi, deux cœurs encore hésitants. Regarde le temps s’attarde dans notre lit Perdu dans l’affolant mouvement de la... [Lire la suite]
Posté par letienne à 20:42 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , ,
jeudi 6 avril 2017

De nos émois...

Précieuse blancheurPorteuse de bonheur Jusqu’au creux de nos cœurs… La pluie sait te rouiller Le gel te blesser La nuit te faner. L’amour est le camélia De nos émois…
Posté par letienne à 18:00 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , ,
jeudi 23 mars 2017

Londres, 22 mars 2017.

Les vignes nues murmurent dans l'obscurité.La nuit s’avance, abandonnant le mondePerdu dans les dédalles de sa cruauté.La pluie, collante et froide, devient furibonde… Le ciel désemparé tremble les yeux fermés.Viens la force de pleurer dans le noir troublant,L’espoir de rêver aux fêtes vécues avant,Même si ce soir la mort se veut fort vorace. Les tenues des barbares donnent la nausée.A Londres, il pleut sur ce 22 mars blessé...  
Posté par letienne à 19:14 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , ,
jeudi 9 mars 2017

La rouille.

La solitude des matins froids inonde mes chemins amers de ses silences brumeux. Mes pas traînent sur la jetée, là où rien ne se jette. Ni le temps mordu. Ni les espoirs perdus, Noirs et déçus. Plus loin, La falaise de craie fine et fragile, meurt sur l’horizon confus qui laisse pleurer mon cœur. Le chant de la rouille, dernier assaut des rancunes salées, lèche et use la froide balustrade comme autant de caresses maladroites.  
Posté par letienne à 18:08 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,