mardi 27 juin 2017

L'été au bord de la Loire.

De l’ombre un peu, De la fraîcheur plus du tout. La lumière qui ne veut pas s’éteindre maquille au fil de l’eau ton regard humide, t’habille d’un petit rien vaporeux… Il te va si bien .Sable blanc, ombre des arbres enfouie dans les herbes qui ont bu les remous de la nuit… L’été impose sa camisole lourde sur tes seins légers, recouvrant ton corps brûlant qui s’égare dans la chaleur de mon haleine. Le temps passe et ton cœur s’ensommeille…
Posté par letienne à 22:50 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , ,

samedi 23 janvier 2016

Les graviers

Les graviers respirent ton sourire et ton soleil borde de lumière les tremblements de la Loire. J’écoute le clapotis amoureux qui vient caresser la gabare bercée de chaleur épaisse. C’est un souvenir d’été, sucré. Une pause ou ton rire inonde de fraîcheur le temps qui passe, ondule à la lisière des bancs de sable brûlant. Je glisse ma main dans l’onde de ton corsage transparent et léger pour y cueillir ton frison fiévreux. Mon chapeau à l’ombre incertaine roule sur la rive et mes yeux se ferment pour respirer le bonheur de... [Lire la suite]
Posté par letienne à 10:04 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
dimanche 27 juin 2010

Envie de frais, d'amour...

L'air est lourd comme une grosse crème au beurre...Le jour est épais... que j'aimerai plonger ma tête, mon corps, mon cœur dans l'eau froide...Barboter dans l'onde bleue et me laisser sécher entre tes bras attentifs...Pour mieux attendre l'instant gourmand où je m'enivre de tes baisers... brûlants! Que la nuit, par la lune pleine éclairée, me tarde... Je te retiens par la main...Tes yeux ne me lâchent pas...Ton cœur est brillant!
Posté par letienne à 16:35 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,
mercredi 24 juin 2009

Il y a...

Il y a un juin capricieux qui délaisse son soleil au delà de la haie de charmille.Les bruits sont diffus, coquins et peureux... si tiède à ma solitude du soir. De ce soir.  J'attends, encore assommé du vent du jour, sec et chaud,Que la fraîcheur s'impose comme une douce récompense.Mais le soir fragile dissimule mal sa tiédeur définitive. Est-ce un orage qui se prépare?Une fausse colère qui me poussera dans la cage de tes bras?
Posté par letienne à 21:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,